Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 13:33
Paul Klee - deux poissons, un ver et un hameçon -

Paul Klee - deux poissons, un ver et un hameçon -

Le petit dessin que l'enfant trace pour faire un a ou une autre lettre n'est pas du dessin mais une lettre.

Il ne s'agit pas de recopier une forme mais de tracer un son de la langue parlée. C'est vrai que très souvent les parents qui prennent rendez-vous pour les soucis d'écriture de leur enfant confondent les mots -graphisme-, -motricité fine- et -écriture-. L'écriture utilise le trait tout comme le dessin mais lorsque l'on dessine on n'est pas du tout dans la même activité que lorsque l'on se retrouve devant sa feuille, stylo en main! L'écriture implique aussi le corps comme le dessin.

Alors qu'est-ce qui pose problème? question qui m'est souvent posée??

Passer d'une forme à une lettre n'est pas une mince affaire lorsque l'on commence à écrire et pour certains... même après!

Un enfant de 6 ans n'a pas la même écriture qu'un de 11 ans ou de 16 ans. L'écriture ne relève pas d'une simple maturation neuro-motrice ; elle va bien plus loin puisque l'enfant doit accéder en même temps à la forme et au symbole, associer ses capacités psychiques et son corps tout à la fois.

La trace et le travail qui y est associé se conjugue aussi grâce au geste : former les lettres, les relier, les mettre en mouvement sur la ligne pour qu'elles puissent progresser en engageant le bras. C'est à ce prix que l'écriture sort du corps pour aller vers l'autre, parler à l'autre.

Certains enfants qui souffrent de mal écrire souffrent précisément de cette difficulté à s'ouvrir à l'autre. Il m'arrive de recevoir des enfants qui tout en étant au courant du rendez-vous, ne peuvent arriver ni à me regarder, ni même à accepter de monter d'un étage pour parler de ce qui les amène chez moi! Phobiques du regard et du contact à l'autre ils ne peuvent relâcher la pression qu'ils s'infligent et surtout ne peuvent baisser pavillon pour accéder à une demande ou à une règle autre que la leur.

Il s'agit là d'une sorte de jeu de cache-cache où l'enfant absente l'autre et s'absente lui-même. Ces enfants ne possèdent pas toujours le langage des sentiments et des émotions. Pour les atteindre il est parfois nécessaire de prendre le temps de les apprivoiser ou attendre le bon moment!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

.

De la trace écrite à la peinture à l'huile...

 

Tous les chemins pour accéder à un geste plus libre...

 

Qu'est-ce que cela veut dire :  être dysgraphique??


Mon cheminement prend racine dans mon expérience de "graphothérapeute-clinicienne" à travers l'approche quotidienne du corps de mes jeunes patients qui souffrent de mal écrire.Tout comme l'écriture, la peinture passe aussi par le corps ; du regard à la main.

Je peins depuis que je suis enfant, attirée par les traces de toutes sortes : traces d'écriture, de dessin, de pastels, d'aquarelles ou d'encres.

C'est à travers un dédale d'expériences personnelles et thérapeutiques que je me suis "lancée".
Ma démarche est celle d'une promeneuse solitaire qui s'émerveille des paysages de mer : de Bretagne, d'outre-mer ou d'ailleurs.                                    

Le Finistère Nord est mon terrain de jeu, ma boîte de couleurs : de Brest à Carantec, de Morgat aux Abers, de Brignogan à Roscoff ; c'est là que je me ressource et découvre toujours de nouvelles teintes, de nouvelles lumières comme si je les découvrais pour la première fois.
Regarder est si difficile...

 

J'ai créé ce blog pour partager mes réflexions et des instants de ma vie de thérapeute et de peintre.

Quoi qu'il arrive, penser que nous sommes toujours en transition, en devenir, pourrait nous fournir une capacité à rebondir extraordinaire.

"Etre créatif, c'est avoir le sentiment que la vie vaut la peine d'être vécue" (D.Winicott)

@

à maux couverts

Cette page -référencée- dans les articles vous permet de poser des questions sur tout ce qui de près ou de loin a trait à l'écriture : apprentissage dès le cp, problèmes rencontrés, tous les "dys" : dysgraphie, dyspraxie, dysorthographie, dyslexie ; les troubles de l'écriture : écriture trop lente, illisible, saccadée, sale avec des ratures, des lettres oubliées, écriture trop grosse, trop petite, etc...

Il vous suffit d'ajouter un commentaire en bas de cette page.

Je vous répondrai dans la mesure de mes compétences.

N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations, vos expériences personnelles, celle de vos enfants, de vos remarques concernant les sujets que j'évoque dans ce blog.

* Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Demandez-moi!

* Toutes les vignettes cliniques parlent de patients "fictifs" bien sûr et de situations choisies sans lien particulier avec telle ou telle personne. Le travail thérapeutique est strictement confidentiel.

Pages