Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 09:42
mains négatives et positives -grotte d'Altamira-  Plisson -reflet métallique-
mains négatives et positives -grotte d'Altamira-  Plisson -reflet métallique-
mains négatives et positives -grotte d'Altamira-  Plisson -reflet métallique-

mains négatives et positives -grotte d'Altamira- Plisson -reflet métallique-

"Je dessine ma main"! comme pour faire connaissance avec elle en contournant chaque doigt de façon un peu large et maladroite.

Eh oui, à l'origine était le geste! On garde la mémoire des premières traces dans notre corps et dans nos gestes ; c'est ainsi. Lorsqu'un enfant trace il n'est pas occupé à reproduire telle ou telle chose, il est juste absorbé par un mouvement du corps qui ne provient pas du désir de dessiner ce qu'il voit. Cela vient du plus profond de lui-même ; c'est pulsionnel et c'est pour cela que c'est si compliqué lorsque l'on est désespérément "coincé" dans la maîtrise de tout geste. La main se lance en lien avec un monde interne fait de lâchage et de retenue, de calme ou d'excitation : c'est ce qui rend le geste tranquille, souple ou saccadé, hésitant, violent.

Dans différentes grottes préhistoriques les archéologues ont pu observer des dessins d'animaux, des scènes de chasse, des corps humains mais aussi des traces et des empreintes de mains. Quel que soit l'endroit du globe, les traces apparaissent, isolées ou bien superposées à des représentations d'animaux ou de personnages.

La trace serait-elle un geste hérité des premiers hommes? mémoire acquise de l'espèce que l'on retrouve dans chaque enfant qui prend possession d'un espace et laisse aller sa main sur une grande feuille blanche. C'est en quelque sorte une façon de s'affirmer en y incluant de l'impulsion.

Le geste qui consiste à dessiner sa main, l'apposer sur une feuille est une façon inconsciente de projeter son identité : "je trace et je suis"... depuis des millénaires.

C'est pourquoi la trace est le matériel de travail essentiel en graphothérapie clinique. Le dessin, c'est autre chose car lorsqu'un enfant commence à dessiner il met en image son aptitude à symboliser. Lorsqu'il lui est demandé de laisser aller sa main librement, c'est une toute autre affaire!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

.

De la trace écrite à la peinture à l'huile...

 

Tous les chemins pour accéder à un geste plus libre...

 

Qu'est-ce que cela veut dire :  être dysgraphique??


Mon cheminement prend racine dans mon expérience de "graphothérapeute-clinicienne" à travers l'approche quotidienne du corps de mes jeunes patients qui souffrent de mal écrire.Tout comme l'écriture, la peinture passe aussi par le corps ; du regard à la main.

Je peins depuis que je suis enfant, attirée par les traces de toutes sortes : traces d'écriture, de dessin, de pastels, d'aquarelles ou d'encres.

C'est à travers un dédale d'expériences personnelles et thérapeutiques que je me suis "lancée".
Ma démarche est celle d'une promeneuse solitaire qui s'émerveille des paysages de mer : de Bretagne, d'outre-mer ou d'ailleurs.                                    

Le Finistère Nord est mon terrain de jeu, ma boîte de couleurs : de Brest à Carantec, de Morgat aux Abers, de Brignogan à Roscoff ; c'est là que je me ressource et découvre toujours de nouvelles teintes, de nouvelles lumières comme si je les découvrais pour la première fois.
Regarder est si difficile...

 

J'ai créé ce blog pour partager mes réflexions et des instants de ma vie de thérapeute et de peintre.

Quoi qu'il arrive, penser que nous sommes toujours en transition, en devenir, pourrait nous fournir une capacité à rebondir extraordinaire.

"Etre créatif, c'est avoir le sentiment que la vie vaut la peine d'être vécue" (D.Winicott)

@

à maux couverts

Cette page -référencée- dans les articles vous permet de poser des questions sur tout ce qui de près ou de loin a trait à l'écriture : apprentissage dès le cp, problèmes rencontrés, tous les "dys" : dysgraphie, dyspraxie, dysorthographie, dyslexie ; les troubles de l'écriture : écriture trop lente, illisible, saccadée, sale avec des ratures, des lettres oubliées, écriture trop grosse, trop petite, etc...

Il vous suffit d'ajouter un commentaire en bas de cette page.

Je vous répondrai dans la mesure de mes compétences.

N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations, vos expériences personnelles, celle de vos enfants, de vos remarques concernant les sujets que j'évoque dans ce blog.

* Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Demandez-moi!

* Toutes les vignettes cliniques parlent de patients "fictifs" bien sûr et de situations choisies sans lien particulier avec telle ou telle personne. Le travail thérapeutique est strictement confidentiel.

Pages