Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 11:50
la tangente!

"Mon écriture fait comme moi! elle prend la tangente..."

Qualifié d'instable, d'agité, d'hyperactif, cet ado s'indigne : "franchement à quoi ça sert que j'écrive? personne ne me relit! On dit : écrire? ça n'a pas d'importance et pourtant personne ne s'en fout puisque je perds des points à chaque exercice écrit!".

En le regardant, je me dis que nous communiquons autant avec les yeux, le corps qu'avec les mots. Il ressent un profond sentiment d'injustice mais ajoute, fataliste : "je n'ai que ce que je mérite". Se complaire dans ce sentiment d'injustice ne va pas faire avancer les choses, c'est certain. Il n'est pas plus question ici de "mérité" ou de "pas mérité".
Penser en termes de mérite est fréquent chez les ados que je reçois pour un problème d'écriture ; cela permet de balayer d'un geste la réalité : écriture illisible et en souffrance... douleur dans la main et souvent dans le coeur aussi.

Les profs, les parents sont dans des positions de pouvoir et la première question qui se pose à ces frondeurs est : faut-il toujours avoir le pouvoir pour exercer une autorité?

Pour poser ses lettres sur les lignes du cahier ou de la feuille, il y a un code à respecter et que c'est compliqué pour ces jeunes : "j'écris exprès au-dessus!" ; de même qu'il y a un code alphabétique : tel mot s'écrit ainsi et pas autrement. Face à des maîtres(ses) ou profs autoritaires ces gamins se referment ou tiennent tête ; lorsqu'en plus ceux-ci s'énervent, hurlent, ils se braquent et peuvent décider de ne plus rien faire en cours... ou de prendre la tangente! Lorsque l'on sait que tangente vient du latin tangere qui veut dire "toucher", cela fait sourire. Comment dire à celui qui clame haut et fort "je prends la tangente" qu'en réalité ce choix est dicté par une hyper-sensibilité  à être "touché" émotionnellement... C'est en tout cas, ce que raconte son écriture!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

.

De la trace écrite à la peinture à l'huile...

 

Tous les chemins pour accéder à un geste plus libre...

 

Qu'est-ce que cela veut dire :  être dysgraphique??


Mon cheminement prend racine dans mon expérience de "graphothérapeute-clinicienne" à travers l'approche quotidienne du corps de mes jeunes patients qui souffrent de mal écrire.Tout comme l'écriture, la peinture passe aussi par le corps ; du regard à la main.

Je peins depuis que je suis enfant, attirée par les traces de toutes sortes : traces d'écriture, de dessin, de pastels, d'aquarelles ou d'encres.

C'est à travers un dédale d'expériences personnelles et thérapeutiques que je me suis "lancée".
Ma démarche est celle d'une promeneuse solitaire qui s'émerveille des paysages de mer : de Bretagne, d'outre-mer ou d'ailleurs.                                    

Le Finistère Nord est mon terrain de jeu, ma boîte de couleurs : de Brest à Carantec, de Morgat aux Abers, de Brignogan à Roscoff ; c'est là que je me ressource et découvre toujours de nouvelles teintes, de nouvelles lumières comme si je les découvrais pour la première fois.
Regarder est si difficile...

 

J'ai créé ce blog pour partager mes réflexions et des instants de ma vie de thérapeute et de peintre.

Quoi qu'il arrive, penser que nous sommes toujours en transition, en devenir, pourrait nous fournir une capacité à rebondir extraordinaire.

"Etre créatif, c'est avoir le sentiment que la vie vaut la peine d'être vécue" (D.Winicott)

@

à maux couverts

Cette page -référencée- dans les articles vous permet de poser des questions sur tout ce qui de près ou de loin a trait à l'écriture : apprentissage dès le cp, problèmes rencontrés, tous les "dys" : dysgraphie, dyspraxie, dysorthographie, dyslexie ; les troubles de l'écriture : écriture trop lente, illisible, saccadée, sale avec des ratures, des lettres oubliées, écriture trop grosse, trop petite, etc...

Il vous suffit d'ajouter un commentaire en bas de cette page.

Je vous répondrai dans la mesure de mes compétences.

N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations, vos expériences personnelles, celle de vos enfants, de vos remarques concernant les sujets que j'évoque dans ce blog.

* Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Demandez-moi!

* Toutes les vignettes cliniques parlent de patients "fictifs" bien sûr et de situations choisies sans lien particulier avec telle ou telle personne. Le travail thérapeutique est strictement confidentiel.

Pages