Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 08:25

Prendre soin de soi... Vaste programme pour mes jeunes patients!

On me dit souvent, en parlant d'un enfant qu'il n'est pas "bien adapté" et cette adaptation qui laisse à désirer passe d'abord par l'école. Alors? comment s'y prennent les enfants "adaptés"??

Je me pose souvent des questions lorsque je regarde comment fonctionne notre école d'aujourd'hui ; étonnamment mes jeunes patients "pas adaptés" sont bien souvent beaucoup plus perspicaces et plus vifs que les autres mais ne suscitent pas toujours l'intérêt des enseignants, bien au contraire...

D'autres gamins sont, à l'opposé, extrêmement bien "adaptés" à l'école : ils se glissent dans l'enseignement et dans la classe comme de petits fantômes bien sages ; des artistes de l'art du camouflage.

Alors? comment s'y retrouver? Un neuropsychiatre : A. Damasio pense que : "s'adapter, c'est réussir à intégrer ces curieux rouages que sont nos émotions".

Des adolescents perçus comme "non adaptés" s'indignent car ils ne voient dans ce mot -adaptés- qu'un signe de résignation et prennent le contre-pied en se blindant dans une rigidité qui constitue pour eux un vrai rempart contre l'intrusion et contre la tentation de les faire changer, ne serait-ce que d'un iota! Dans le travail graphothérapeutique nous nous efforçons d'être le moins intrusif possible, en s'en tenant au corporel, à la tension, aux émotions... mais parfois, même cela, c'est déjà trop! Je me rappelle avec amusement une remarque d'un jeune patient qui m'expliquait combien -face à moi- il lui était vital de mettre en place un "programme anti-virus"!!

Des enfants bien adaptés à un système bancal ne nous indiquent pas forcément la bonne solution. Certains jeunes se voient embarqués dans une filière scolaire qui n'est pas leur choix mais qui satisfait leurs parents : ils sont bien adaptés à la demande familiale.

Un jeune adulte très remonté contre la mal-bouffe m'expliquait qu'il avait choisi de devenir végétarien, refusant ainsi de s'adapter à des "produits dégueulasses" et à une nourriture devenue insipide et bourrée de saloperies... Que dire??

Je pense qu'entre adaptation et inadaptation, il y a beaucoup de paradoxes assez étonnants. Dans mon enfance j'ai souvent entendu cette phrase : "ce qui ne tue pas rend plus fort"... Ce n'est pas toujours le cas ; certains s'adaptent et se tirent de situations périlleuses mais d'autres restent éclopés à vie!

Bref, vaste sujet en ce début d'année 2015 et comme l'écrit B. Cyrulnik : "une adaptation peut devenir une inadaptation"! on peut très vite dériver vers un autre sujet : la normalité et l'anormalité...

Liu Bolin ou l'art du camouflage!

Liu Bolin ou l'art du camouflage!

Repost 0
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 20:49

c'est drôle et sérieux à la fois... et les cochons d'Inde sont très coopératifs!!

Crédits: Annonceur: Cancer testiculaire Canada – Alexandre Désy, Geneviève Huot Direction de création: Hugo Léger Équipe de création: Jean-Philippe Dubois (t...

Repost 0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 14:04

Juste pour rire...
Et pourtant...

Juste pour rire...
Et pourtant...
Repost 0
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 07:57

un peu d'humanité?

Web : http://www.janegoodall.fr/ - La femelle Wounda est le 15ème chimpanzé à avoir été réintroduit en milieu naturel sur l'île de Tchindzoulou après avoir s...

Repost 0

.

De la trace écrite à la peinture à l'huile...

 

Tous les chemins pour accéder à un geste plus libre...

 

Qu'est-ce que cela veut dire :  être dysgraphique??


Mon cheminement prend racine dans mon expérience de "graphothérapeute-clinicienne" à travers l'approche quotidienne du corps de mes jeunes patients qui souffrent de mal écrire.Tout comme l'écriture, la peinture passe aussi par le corps ; du regard à la main.

Je peins depuis que je suis enfant, attirée par les traces de toutes sortes : traces d'écriture, de dessin, de pastels, d'aquarelles ou d'encres.

C'est à travers un dédale d'expériences personnelles et thérapeutiques que je me suis "lancée".
Ma démarche est celle d'une promeneuse solitaire qui s'émerveille des paysages de mer : de Bretagne, d'outre-mer ou d'ailleurs.                                    

Le Finistère Nord est mon terrain de jeu, ma boîte de couleurs : de Brest à Carantec, de Morgat aux Abers, de Brignogan à Roscoff ; c'est là que je me ressource et découvre toujours de nouvelles teintes, de nouvelles lumières comme si je les découvrais pour la première fois.
Regarder est si difficile...

 

J'ai créé ce blog pour partager mes réflexions et des instants de ma vie de thérapeute et de peintre.

Quoi qu'il arrive, penser que nous sommes toujours en transition, en devenir, pourrait nous fournir une capacité à rebondir extraordinaire.

"Etre créatif, c'est avoir le sentiment que la vie vaut la peine d'être vécue" (D.Winicott)

@

à maux couverts

Cette page -référencée- dans les articles vous permet de poser des questions sur tout ce qui de près ou de loin a trait à l'écriture : apprentissage dès le cp, problèmes rencontrés, tous les "dys" : dysgraphie, dyspraxie, dysorthographie, dyslexie ; les troubles de l'écriture : écriture trop lente, illisible, saccadée, sale avec des ratures, des lettres oubliées, écriture trop grosse, trop petite, etc...

Il vous suffit d'ajouter un commentaire en bas de cette page.

Je vous répondrai dans la mesure de mes compétences.

N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations, vos expériences personnelles, celle de vos enfants, de vos remarques concernant les sujets que j'évoque dans ce blog.

* Merci de ne pas faire de copier/coller de mes textes sur vos blogs. Demandez-moi!

* Toutes les vignettes cliniques parlent de patients "fictifs" bien sûr et de situations choisies sans lien particulier avec telle ou telle personne. Le travail thérapeutique est strictement confidentiel.

Pages